Le chiffre du mois : 70

Publié le 28/05/2014

Selon une étude réalisée par Ipsos Mediact, 70% des français écouteraient de la musique en ligne sur les plateformes Youtube à 86% et Deezer à 56% principalement, suivi des sites web des radios à 49%, Dailymotion 47% et Spotify 17%.

Mais seulement 8% auraient souscrit à un abonnement mensuel de streaming musical.

 

Par ailleurs, selon le SNEP (Syndicat National de l’Edition Phonographique), les chiffres du marché relatifs au 1er trimestre 2014 montrent que les ventes numériques représentent dorénavant 33% des ventes totales de produits éditoriaux musicaux dont plus de 50% proviennent du streaming musical.

Une évolution de la consommation qui semble favorable pour les producteurs de musique, puisque la mutation du marché vers le streaming augure un paysage à deux dimensions pour les artistes : d’un côté les revenus émanant du « live », de l’autre ceux venant du « streaming ».

 

Dès lors, même s’il est indéniable que le streaming représente l’avenir de la musique, doit-on tout miser sur celui-ci au détriment du physique ? Un artiste aura-t-il encore besoin de monter sur scène pour que son album devienne rentable ?


Contact

Brandy Sound
37, avenue de Trudaine
75009 Paris

(F) +33 (0) 6 73 04 32 92
ocovo@brandysound.com